Réseau français d’observation
des isotopes dans les précipitations

Le SNO Renoir

Le SNO RENOIR (« Réseau français d’observation des isotopes dans les précipitations ») est un réseau d’observation à long terme des teneurs en isotopes stables de la molécule d’eau (δ18O et δ2H) des précipitations à l’échelle de la France métropolitaine et ultramarine. Traceurs intrinsèques de la molécule d’eau, l’oxygène 18 et le deutérium sont des traceurs robustes de l’étude du cycle de l’eau, de l’origine de ces différentes composantes et des processus associés.
Les objectifs du SNO RENOIR sont de (i) comprendre la réactivité des hydro- et éco- systèmes (pour lesquels nous n’observons qu’une réponse transitoire), et (ii) acquérir une fonction «Entrée» fiable et en continu de ces systèmes.

Le SNO RENOIR est donc un observatoire de la composition isotopique des précipitations, structuré nationalement, avec pour but de fédérer, normaliser, soutenir et partager des données d’entrée des hydrosystèmes et écosystèmes et utilisées par une très large communauté scientifique (hydrologues, hydrogéologues & géochimistes, biologistes & écologues, (paléo)climatologues, experts scientifiques).

Stations

Laboratoires

OSU

Collaborateurs

Stations

Laboratoires

OSU

Collaborateurs

La carte du réseau

Le SNO RENOIR est constitué en 2023 de 33 stations de prélèvement des eaux de pluies, dont 29 stations sont situées en France métropolitaine et 4 stations ultramarines (Guyane, Martinique, la Réunion et Tahiti).

Les stations du SNO RENOIR ont pour objet la collecte des précipitations afin de réaliser des mesures des teneurs en isotopes stables (d18O et d 2H) et ainsi, établir des chroniques sur le long terme au pas de temps mensuel. Ces données isotopiques sont associées à la mesure des hauteurs de précipitations ainsi qu’à celles de paramètres météorologiques essentiels tels que température, pression ou humidité atmosphérique.

Les stations du SNO RENOIR sont souvent colocalisées sur des sites instrumentés en lien avec d’autres réseaux d’observations de l’infrastructure nationale de recherche eLTER France OZCAR (SNO Karst, SNO Tourbières, SNO GLACIOCLIM, SNO OSR, SNO OHGE, SNO OHMCV, le réseau ADES-Eau France) et eLTER-France Réseau des Zones Ateliers.

La Carte Interactive

ci-dessous vous permet, en cliquant sur les stations, d’accéder directement à la fiche-station correspondante. Vous pouvez également accéder à cette fiche via l’onglet « Le réseau » ainsi que via le carrousel en bas de chaque page du site.

La carte du réseau

Le SNO RENOIR est constitué en 2023 de 33 stations de prélèvement des eaux de pluies, dont 29 stations sont situées en France métropolitaine et 4 stations ultramarines (Guyane, Martinique, la Réunion et Tahiti).

Les stations du SNO RENOIR ont pour objet la collecte des précipitations afin de réaliser des mesures des teneurs en isotopes stables (d18O et d 2H) et ainsi, établir des chroniques sur le long terme au pas de temps mensuel. Ces données isotopiques sont associées à la mesure des hauteurs de précipitations ainsi qu’à celles de paramètres météorologiques essentiels tels que température, pression ou humidité atmosphérique.

Les stations du SNO RENOIR sont souvent colocalisées sur des sites instrumentés en lien avec d’autres réseaux d’observations de l’infrastructure nationale de recherche eLTER France OZCAR (SNO Karst, SNO Tourbières, SNO GLACIOCLIM, SNO OSR, SNO OHGE, SNO OHMCV, le réseau ADES-Eau France) et eLTER-France Réseau des Zones Ateliers.

 La Carte Interactive

ci-dessous vous permet, en cliquant sur les stations, d’accéder directement à la fiche-station correspondante. Vous pouvez également accéder à cette fiche via l’onglet « Le réseau » ainsi que via le carrousel en bas de chaque page du site.

Le Réseau

Les objectifs du SNO Renoir sont :

  • Etablir les variabilités spatiales et saisonnières des teneurs 2H/18O des précipitations
  • Déterminer les facteurs qui affectent ces variabilités
  • Obtenir la référence isotopique actuelle des eaux de recharge /de constitution des systèmes hydrologiques, hydrogéologiques et écologiques.

Projet de Recherches

Base de données

 

Publications

 

Projet de recherche

Base de données

Publications

fr_FRFrench